Chez la photographe Kara Rosenlund, en Australie

Cap sur l’Australie aujourd’hui chez Kara Rosenlund, une photographe à la maison époustouflante.

J’y aime les tons de blancs et de bruns, l’imparfaite perfection de la cuisine avec sa vaisselle vintage désordonnée, l’entrée avec le cadre ornementé qui semble lancer une invitation, l’ubiquité de la nature, les matières brutes, les volets décrépitant, les fenêtres arrondies, les objets chinés qui rendent cet intérieur absolument unique.

Surtout, j’aime ce sentiment d’avoir sous les yeux un intérieur qui semble hors du temps tant on peine à en situer l’époque ; peu d’éléments de notre siècle le peuplent en tout cas !

 

001-kara-rosenlund-house003-kara-rosenlund-house004-kara-rosenlund-house005-kara-rosenlund-house006-kara-rosenlund-house007-kara-rosenlund-house008-kara-rosenlund-housekara-rosenlund-home (16)010-kara-rosenlund-house
011-kara-rosenlund-house012-kara-rosenlund-house013-kara-rosenlund-house014-kara-rosenlund-house015-kara-rosenlund-house017-kara-rosenlund-house016-kara-rosenlund-house018-kara-rosenlund-house

 

En cette période de fêtes, petit bonus photos de l’intérieur de la photographe lors des fêtes de fin d’année 2014. C’est marrant de la voir habillée en petite robe, l’ambiance Noël reste quand même bien différente de l’autre côté de la planète !

 

Rosenlund_0001Rosenlund_0008Rosenlund_0007Rosenlund_0021

 

Si vous avez flashé sur le cadre avec la photographie des chevaux que l’on voit dans son salon, je vous conseille d’aller faire un tour sur son shop, elle a de très belles photos. J’ai personnellement craqué sur son Chicken Photographic Print ;)

Rosenlund_00012Rosenlund4

Je la remercie de m’avoir gentiment autorisé à publier des photos de son intérieur!

Bon week-end,

signature



6 Comments

DIY – Une suspension de Noël

mobile-noel-pompon-sapins-paillettesCette année pour Noël, j’avais envie d’une suspension. D’abord, j’ai voulu orner une branche de sapin bien feuillue mais le fait de ne pas avoir de forêt près de chez moi a été un frein majeur, et même si emprunter discrètement une branche de sapin d’un voisin m’a effleuré l’esprit, j’ai finalement décidé de me rabattre sur une branche morte. Et je ne regrette pas!

Pour ce DIY d’apprenti-bricoleurs, vous aurez besoin de :

tutoriel-suspension-materiel

  • une branche assez grande (la mienne fait à peu près 70 cm)
  • paillettes ou peinture
  • ficelle
  • des grosses perles en bois
  • fil de couture ou de pêche si vous préférez l’invisibilité
  • des petites décoration comme des sapins que vous pouvez imprimer en cliquant ici, pommes de pin, houx, boules de Noël, pompons (vous trouverez sur youtube des vidéos pour apprendre à les faire, c’est simplissime! D’ailleurs je viens de découvrir qu’on pouvait faire des mini pompons avec une fourchette, si j’avais su j’en aurais fait quelques une pour ma suspension!)
  • Si vous aimez l’origami je vous conseille de cliquer ici, vous y trouverez le patron que j’ai pris sur le site Muuto. Je l’ai imprimé sur du joli papier argenté assez épai puis j’ai préféré utiliser du scotch double face que de la colle, pour coller les languettes
  • ciseaux
  • aiguille
  • pinceau
  • scotch, vernis colle

1/ Choisissez quelles zones de la branche vous souhaitez peindre ou y mettre des paillettes. Mettez du scotch aux extrémités de ces zones. J’ai choisi l’option paillettes et ai donc premièrement appliqué le vernis colle, puis les paillettes. N’hésitez pas à étaler les paillettes avec vos doigts, vous en aurez partout mais obtiendrez un résultat plus uniforme.

mobile-noel-decoration-diy2/ Enlevez le scotch et coupez deux bouts de ficelle de longueurs équivalente. Mieux vaut couper d’assez grands bouts pour pouvoir réajuster par la suite. Faites des doubles-noeuds autour des deux extrémités de votre bout de bois. J’ai orné les morceaux de ficelle avec des perles en bois mais c’est optionnel!

branche-bois-suspension-decorative3/ C’est parti pour la création des petites suspensions. J’ai choisi de couper des fils de différentes tailles. Il vous suffit de fixer les éléments sur les bouts de fils, comme vous le souhaitez, puis de les fixer au morceaux de bois en faisant plusieurs tours et plusieurs doubles-noeuds, sait-on jamais. Je suis personnellement une parano du noeud et donc une adepte du quintuple-noeud.

Pour les pompons j’ai utilisé une aiguille puis j’ai fait plusieurs noeuds au bout du fil pour fixer le pompon.

Pour les sapins j’ai fait des petits trous et ait fait passé le fil puis fixé à l’aide de noeuds. Mais si c’était à refaire, pour un résultat plus optimal j’aurais tout simplement collé 2 sapins car ainsi le fil aurait été caché.

Pour l’origami Muuto j’ai fait comme le pompon : fil, aiguille, noeud.

branche-sapin-pompon-origamiEt voilà vous savez tout! J’ai personnellement fait cette suspension en deux temps : premièrement j’ai préparé tous les petits éléments i.e sapins, pompons, origami. Puis un autre jour j’ai fait l’étape construction.

Ah oui dernier détail, pour l’accrocher j’ai juste enlevé un des cadres de mon salon et y ai mis la suspension à la place en faisant un double noeud. Pour cacher le noeud j’ai mis un joli pompon!

diy-apprenti-bricoleurs-noel

mobile-noel J’espère que vous avez apprécié ce tutoriel, en tout cas j’ai eu du plaisir à le réaliser et je trouve que cette suspension ajoute une touche sympa à mon salon en cette période de fêtes!

Bon début de semaine et à bientôt,

signature

 



6 Comments

6 + 1 hôtels design

« Devant eux, presqu’au coin du boulevard, dans une ruelle,
l’enseigne lumineuse flambait : Hôtel. »     Louis Aragon

Je raffole de ce sentiment que j’éprouve à chaque fois que je vois cette enseigne, rentre dans cet hôtel, et plus spécialement lorsque je m’introduis dans cette chambre qui va être mienne le temps d’un court séjour. Le processus que je respecte inconsciemment mais scrupuleusement est le suivant : j’inspecte les moindres recoins de la pièce que je m’approprie illico, par la fenêtre je regarde la vue, puis je déballe mes affaires et range mes vêtements dans l’armoire pour finalement me lover ne serait-ce que quelques minutes dans le lit qui sent le propre.

Évidemment, mon plaisir est multiplié par dix lorsque chambre et hôtel sont décorés avec goût et que je peux y puiser moult inspiration !

Comme vous l’aurez sans doute deviné je vais vous présenter aujourd’hui des hôtels que j’ai trouvé beaux, inspirants, et dans lequel je ferais bien une petite escale !

Le design est signé Philippe Starck. J’aime le mélange des styles avec une prédominance de l’urbain ; les espaces communs qui semblent conviviaux et festifs ; le style des chambres avec de (grands) détails comme les éléments cartoon ou encore les plafonds et les murs couverts de phrases et graffitis car cette déco éloquente rend le lieu habité et vivant. En bref j’aime ce joyeux mix qui me donne bien envie d’aller y faire un tour !

mama-shelter-paris-atelier-6mama-shelter-paris-restaurant-4-2project_image_file_57mama-shelter-marseille-bordeaux-decomama-shelter-marseille-chambre-suite-2-2

 

Ici, chaque chambre est décorée par un artiste, et chaque année un nouvel artiste décore une chambre. On a l’impression d’être dans une galerie d’art, d’ailleurs le concept est « dormir dans une œuvre d’art ». L’expérience a l’air assez tentante. Malheureusement l’hôtel va apparemment fermer ses portes en Janvier prochain…

au-vieux-panier-hotel-design

 

Il a été entièrement rénové par le couturier Christian Lacroix. Il a associé des œuvres d’art, des tissus somptueux, des meubles antiques et modernes ainsi que des détails de couture conférant à chaque chambre un style et une atmosphère unique. On se croirait dans un autre siècle, j’aime beaucoup l’ambiance et le thème choisi!

hotel-notre-dame-paris-hotel-design

 

Philippe Starck à nouveau signe la déco, cette fois dans un tout autre genre que le Mama Shelter. J’ai complètement craqué aussi pour le si bon goût du designer. J’aime les milliers d’éléments et de détails, en particulier dans les chambres, qui font qu’on dirait que c’est chez quelqu’un!

royal-monceau-hotel-deco-paris

 

Conjuguer vision contemporaine et respect de l’histoire, assumer son ancrage dans le 21ème siècle, tel est le défi lancé par l’Abbaye Royale de Fontevraud et magnifiquement relevé par les designers Patrick Jouin et Sanjit Manku. Un résultat tout sauf passéiste !

hotel-fontevraud-anjou-abbayePatrick-Jouin-Sanjit-Manku

 

Ici c’est un espace commun et non des chambres mais je trouvais que cela en valait la peine… Pour Accor Suite Novotel, la designer française Constance Guisset a créé cet espace intérieur . Le concept est comme son nom l’indique de se sentir confortable comme à la maison dans un lieu public. Il y a de nombreux objets, fournitures et luminaires qu’elle a elle-même designé. L’ambiance a l’air très cozy!

Hotel-Lounge-Feel-Like-Home_0-640x369




Hotel-Lounge-Feel-Like-Home_1-640x369
Hotel-Lounge-Feel-Like-Home_2-640x369Hotel-Lounge-Feel-Like-Home_3-640x369Hotel-Lounge-Feel-Like-Home_4-640x369Hotel-Lounge-Feel-Like-Home_5-640x769Hotel-Lounge-Feel-Like-Home_6-640x768

 

Changeons de pays… Avez-vous déjà entendu la définition du mot « hôtel » de Gustave Flaubert, dans son dictionnaire des idées reçues? On y lit : « HÔTELS : Ne sont bons qu’en Suisse. » Je voulais vous en présenter plusieurs pour aller dans le sens de cette définition mais je n’en ai pour l’instant trouvé qu’un qui m’a vraiment convaincu. J’enrichirais peut-être cette sélection plus tard!

Situé dans un paysage immaculé au cœur des Alpes suisses, avec une vue panoramique imprenable sur les montagnes environnantes, Le Cambrian semble être le refuge idéal contre le stress. Le design est signé Peter Silling. Je rêverais d’aller passer un Noël là-bas, ce doit être magique!

001-cambrian015-cambrian011-cambrian004-cambrianthe-cambrian-hotel-suisse007-cambrian

Alors, que pensez-vous de cette sélection, avez-vous eu un coup de coeur pour l’un d’entre eux?

Belle fin de semaine et à bientôt,

signature



5 Comments

1 55 56 57 58 59 60