Comment désencombrer son intérieur?

Quand c’est trop le fouillis chez soi, notre esprit peut être moins tranquille, et notre humeur en pâtir. Voici une astuce à garder en tête pour avoir un intérieur équilibré, par Antoine de Saint-Exupéry : « Il semble que la perfection soit atteinte, non quand il n’y a plus rien à ajouter mais quand il n’y a plus rien à retrancher. »

Alors bien sûr, considérer qu’il n’y a plus rien à retrancher est subjectif et propre à chacun. Pour ma part, je ne me sentirais pas bien dans un intérieur trop minimaliste, il me faut un tas d’objets qui me rappellent mes voyages, des objets chinés qui me renvoient vers une autre époque, de l’accumulation, beaucoup de couleurs, etc. À chacun de juger donc, car chaque « perfection » est très personnelle. Peut-être même ne voulons-nous pas l’atteindre, mais au moins nous améliorer. Alors voici quelques pistes sur ce chemin du désencombrement, de l’ordre et donc du bien-être.

1. Faire un tri tous les six mois

Je trouve toujours bénéfique et hyper libérateur de faire un gros tri. Je suis toujours impressionnée de voir tout ce qu’on jette ou que l’on donne, de voir cette quantité de trucs qu’on avait chez nous sans les utiliser. Je vous conseille de faire cela pièce par pièce, meuble par meuble, et si vous y arrivez deux fois par an. Prenez un sac poubelle pour jeter et un autre pour donner. Posez-vous de bonnes questions comme : « depuis combien temps n’ai-je pas utilisé cet objet/porté ce vêtement? » ou « qu’est-ce que je ressens en voyant cet objet, de la joie ou un sentiment neutre ? ». Quant aux livres, gardez ceux qui vous rendent heureux, donnez le reste et empruntez-en de nouveaux à la bibliothèque!

Et surtout, attention à ne pas retomber trop vite dans de vieilles mauvaises habitudes lorsque le tri est fait. Faites en sorte que chaque objet chez vous ait une place attitrée, et réfléchissez à deux fois avant de ranger un objet ou un papier dans un tiroir fourre-tout. Ne vaudrait-il pas mieux le jeter, le ranger ailleurs ou le donner?

1. Nomad Bubbles 2. The design files

2. Un objet qui rentre, un qui sort

Choisir de se débarrasser d’un objet quand on en acquière un nouveau peut être un bon outil pour maintenir un espace aéré, sans se sentir frustré si on est tenté d’acheter un objet, un meuble, un vêtement, etc. On peut, avant de céder, se demander si on a besoin de ce nouvel objet ou s’il va sur le long terme nous rendre plus heureux que celui dont on va se séparer.

9-desencombrer-elephantintheroom
2--desencombrer-elephantintheroom

1. My amazing things | 2. Casa très chic

3. Capsule wardrobe

La capsule wardrobe, kézako? Un chiffre à retenir : 37. Et oui, le challenge est de parvenir à ne pas avoir plus de 37 pièces dans son dressing, en comptant chaussures et sacs. On va opter pour la qualité des vêtements plutôt que sur la quantité, et miser sur des pièces intemporelles qui s’accordent entre elles. Exit les achats compulsifs! L’idée est de pouvoir voir l’ensemble de sa garde-robe en un clin d’oeil. Donc en été, on ne doit pas voir ses pulls et manteaux, on les range si possible ailleurs. À chaque saison on va réajuster sa garde-robe, on peut à cette occasion s’offrir de belles nouvelles pièces. Le chiffre 37 n’est bien évidemment pas une obligation mais peut servir de bon indicateur. Ce système peut paraître extrême à première vue, mais il permet une énorme économie de temps et d’espace, et nous pousse à être créatif!

7-desencombrer-elephantintheroom
3-desencombrer-elephantintheroom

1. Un fancy | 2. In honor of design

4. Miser sur des pièces déco de qualité

Tout comme pour la garde-robe, on va arrêter les achats compulsifs d’objets déco qui sont tendances sur le moment et de mauvaise qualité. On va préférer des objets qui vont nous plaire dans la durée, ceux qui sont faits de belles matières et qui racontent une véritable histoire, celle de leurs créateurs par exemple. On va également garder nos souvenirs de voyage précieux s’ils continuent de nous ravir, des pièces vintages que l’on a chinées avec amour, des objets sentimentaux qui nous font avoir des frissons. On reconsidère notre lien avec les objets, on réfléchit davantage et on essaie de ne pas succomber à toutes les tendances si éphémères!

6-desencombrer-elephantintheroom
11-desencombrer-elephantintheroom

1. Sight Unseen | 2. Krasotav detalyah

5. Limiter la chine et le shopping

Si vous êtes faibles comme moi, il va falloir limiter les virées shopping et chine. Parce-qu’on sait qu’on va forcément être tentés. Cela peut sembler logique mais si comme moi c’est votre passion, ce n’est pas simple. On peut alors se limiter à une virée par mois ou tous les deux mois, ou on peut opter pour l’astuce citée ci-dessus du « un objet rentre et un sort » ou alors se dire qu’on va offrir à un ami ou un membre de notre famille ce que l’on dégote.

12-desencombrer-elephantintheroom
Processed with VSCO with a6 preset

1. Lonny Magazine | 2. Rue Margaux

Et vous, comment vous y prenez-vous pour désencombrer votre déco? Je suis preneuse de toute astuce !

Bises,

Source première image : The minimalist post



Laissez moi un petit mot

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *