Un intérieur sans télévision

Délaisser sa télévision comporte de nombreux avantages en terme de décoration, d’agencement d’espace et de manière plus générale en terme de bien-être. Mais pourquoi est-ce parfois si difficile de sauter le pas ? Par habitude, « addiction », ou encore par appréhension ?

Vous l’aurez peut-être remarqué, une rubrique « bien-être » accueille de nouveaux articles. Je vous parle ici de manière plus personnelle, et espère vous donner des pistes pour une vie un peu plus épanouie. Aujourd’hui, j’aimerais vous raconter notre expérience, après plus d’une année sans télévision. Lorsque nous avons emménagé à New York, nous avons eu la chance de trouver un appartement avec un superbe mur en briques de plus de 100 ans. Nous nous sommes dit qu’il serait dommage de l’enlaidir en y accrochant une télé. Car reconnaissons-le : une télé, c’est moche. Nous avons décidé d’essayer de changer nos habitudes et de vivre sans télé. Le bilan ne comporte honnêtement que des points positifs ! Les voici :

Agencement de l’espace simplifié

La question concernant l’agencement de l’espace salon a été beaucoup plus simple que si nous avions eu le paramètre télévision à prendre en compte. Nous n’avons pas eu à nous soucier de la position du canapé, nous pouvions le mettre partout et nous somme flexibles si nous voulons le changer de position dans le futur.

Plus de possibilités niveau décoration

Côté déco nous avons pu mettre un joli miroir à l’endroit où aurait sûrement atterri notre écran : au dessus de la cheminée. Mine de rien les télés contemporaines sont grandes, et le fait de s’en passer permet de libérer de l’espace au mur. À nous les jolis cadres, les miroirs ou les tissages !

Pas de tentation

Allumer sa télé en rentrant du travail peut être une habitude dont il est difficile de se défaire. On peut parfois être pris dans une émission et avoir de la peine à éteindre son écran. Se débarrasser de sa télé est une solution radicale, mais 100% efficace !

Plus de temps pour d’autres activités

Depuis que nous n’avons plus de télé nous passons plus de temps le soir à discuter, à lire et à faire des activités manuelles. Alors bien sûr on apprécie les plateaux télés de devant notre série préférée mais on profite davantage de faire d’autres activités. Je suis convaincue que le fait que nous n’ayons plus d’écran sous le nez nous permette de nous ouvrir à de nouveaux horizons.

Différentes manières de s’informer

Nous sommes sans doute nombreux à avoir grandi en nous tenant au courant des actualités le soir à 20h, devant le journal télévisé. Je ne vous apprends rien en écrivant qu’il existe de nombreux canaux pour se tenir au courant. Je prends personnellement plus de plaisir désormais à m’informer sur des journaux en ligne, et plus en particulier en écoutant des podcasts, notamment dans les transports : je n’ai ainsi pas l’impression de perdre du temps.

Regarder du contenu de qualité

Ce n’est pas parce-que nous n’avons pas de télé que nous refusons tout divertissement télévisuel : nous regardons des séries sur notre d’ordinateur. Nous choisissons exactement ce que nous voulons regarder et sommes moins passif que devant une télé qui nous impose des programmes. Je sais que l’écran d’un ordinateur peut sembler trop petit mais on s’y habitue très vite. Certains choisissent la formule vidéoprojecteur + toile de projection enroulable. Cela me semble être une bonne alternative !

Voilà pour notre expérience. Nous sommes tellement ravis que nous avons décidé qu’en rentrant en France nous continuerions dans cette lancée.

Et vous, quel est votre avis sur la question ? Si vous ne souhaitez pas vous en passer, j’avais rédigé il y a quelque temps ces 5 astuces pour camoufler sa télévision.

Bises,



Laissez moi un petit mot

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *